La Réunion (1)

Autre(s) page(s) en rapport avec ce sujet :
La Réunion 
(2) – (3) – (4)  (5) – (6) – (7) – (8) – (9) – (10) – (11) – (12) – (13) – (14)
 – (15)

  Samedi 24, dimanche 25 novembre 2012

Photos  Pradal – Collins

  Montpellier – Saint-Denis

L’île de La Réunion,  département français d’outre-mer du sud-ouest de l’océan Indien est situé dans l’archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l’est de Madagascar et à 170 kilomètres au sud-ouest de l’île Maurice et à 9 300 km de la métropole.
Richesse naturelle exceptionnelle, île vivante abritant l’un des volcans les plus actifs du monde : le piton de la Fournaise qui augmente régulièrement sa superficie, un autre volcan le piton des Neiges, culminant à 3 071 mètres d’altitude qui n’est aujourd’hui plus en activité a probablement donnait ainsi naissance à l’île de la Réunion, il y a plus de 3 millions d’années.
Son climat tropical engendre de grands risques naturels, pluviométrie intenses, cyclones (entre janvier et mars) ainsi que de la houle de forte intensité.
Une autre richesse est sa population métissée. Venues des quatre coins de l’océan indien, d’Asie et d’Europe, mélangeant leurs traditions et cultures, elles ont sues fonder un art de vivre réunionnais autour d’un dialecte commun qu’est le Créole.
Voilà pourquoi le touriste qui débarque dans ce pays est conquis par tant de valeurs, par ces Réunionnais attachant, tolérant, par leur cuisine épicée et sans oublier leurs punchs.

Quand on a attrapé le virus des voyages, tous les prétextes sont bons pour quitter sa tanière et s’évader.
Au cours de l’année 2012, l’excellente occasion pour nous, aura été la proposition de mon dernier fils, de partir à la découverte de l’île de La Réunion durant 16 jours.

Les considérations du choix pour la période de fin novembre au début décembre nous a semblé la plus propice, car à cette saison la météo est agréable, la végétation s’épanouit avec le début de l’été austral.
Ainsi, courant juillet nous avons fixé les dates du 25 novembre au 10 décembre 2012, les billets d’avions réservés auprès de la compagnie Air France, vol aller-retour Montpellier-Saint Denis.

Enfin, le jour tant attendu arrive, après un vol sans histoire Montpellier-Paris Orly, nous embarquons en soirée du 24 novembre dans un Boeing 777. Après 11 heures de vols les roues de l’avion touchent la piste de l’aéroport Roland Garros. Les formalités d’arrivées accomplies nous quittons l’aérogare, dehors la chaleur nous surprend un peu, il faut dire que l’écart de température entre la région parisienne et la Réunion est de plus de 20 C°.

Première destination, Saint-Gilles-les-bains où nous devons prendre possession de la villa que nous avons réservée depuis trois mois.
Pour faciliter nos déplacements, car nous sommes six adultes et une enfant de 13 mois, nous avons opté pour la location de deux voitures arrêtée 3 mois avant auprès d’Hertz Réunion.

La traversée de la ville de Saint-Denis se déroule sans trop de problèmes.
Malgré la présence d’un GPS à bord d’une des voitures, la localisation de notre point de chute s’avère difficile. Enfin après une bonne demie-heure de recherche nous trouvons enfin la villa « Libertalia».

Située à quelques mètres de la plage de Grandfond  et à 500 mètres du centre du village de Saint-Gilles-les-bains, cette location, entièrement rénovée, est bien équipée : 3 chambres climatisées, 2 salles d’eau, cuisine, séjour, terrasse couverte, piscine, Wifi ; rien à redire, sinon à conseiller.

En cette saison, sous le tropique du Capricorne le soleil se couche vers 19 heures, c’est donc avec plaisir que pour ce premier soir sur l’île nous pourrons profiter d’un bon lit sans trop tarder, mais demain il faudra changer nos habitudes de lever, car les rayons du soleil viennent réchauffer l’atmosphère beaucoup plus tôt qu’en métropole.

Suite

Les textes sont agrémentés de photos, elles sont la propriété de leurs auteurs respectifs mentionnés sur le site. Vous pouvez les visualiser dans un plus grand format en cliquant dessus.